Les idées reçues sur nos métiers

La propreté : une exigence nationale

 

  En France, la propreté au bureau est l’exigence numéro 1 des salariés au travail ! (selon une enquête SOFRES) C’est donc tout naturellement que nos métiers doivent être valorisés, et être considérés plus que jamais comme un travail tout à fait comme les autres, avec ses évolutions et ses avantages.

  – Trois quarts des français affirment que la qualité de l’air ambiant dépend en premier lieu de la propreté des locaux, et par conséquent y sont particulièrement attentifs.

  – Environ deux tiers (!!) des français jugent que la propreté générale de leur lieu de travail influence leur motivation, et leur performance au travail !

  Nous souhaitons vous offrir un environnement propre, pour que chacun puisse exercer sa profession dans les meilleures conditions possibles. 

 

  Des métiers méconnus du grand public 

C

  Le site internet de la Fédération des Entreprises de Propreté a recensé 5 idées reçues sur nos métiers, dont nous vous proposons de découvrir un extrait raccourcis :

 » Nul besoin d’une formation pour exercer un métier dans le nettoyage « 

  FAUX ! Bien entendu… De plus en plus d’établissement proposent des dispositifs de formation, allant du CAP au Bac + 5 ( Masters ). A cela s’ajoute la possibilité pour chacun de se former via un CQP (Certificat de Qualification Professionnelle); En 10 ans, le secteur de la propreté a multiplié par deux les possibilités de se former. 

 » La propreté ? Des emplois précaires ! « 

  FAUX ! Près de 80% des salariés dans notre branche sont employés sous contrat à durée indéterminée (CDI), et plus de 35% d’entre eux ont plus de 6 ans d’ancienneté dans nos métiers ! De plus, nous offrons des salaires plus élevés que le SMIC (2% minimum). Enfin, l’emploi est couvert sous une clause de reprise de personnel, appelée couramment  Annexe 7, pour garantir l’emploi dans le temps.

 » Les métiers de la propretés ne sont pas des métiers d’avenir  » 

  C’est FAUX de nouveaux ! Avec 430 000 salariés, nous nous plaçons au 6e rang des employeurs Français dans le secteur marchand, et permettons à nos salariés d’évoluer assez rapidement dans nos métiers. De plus :

  – 150 000 départs en retraite dans les 5 prochaines années

  – Croissance positive annuelle dans notre secteur

 

  Nous vous invitons à découvrir les autres facettes de nos métiers sur le site de la FEP. Vous voulez exercer un des nombreux métiers de la propreté ? Contactez notre société de nettoyage ! Nous sommes en plein développement et recherchons sans cesse de nouveaux profils.

  A très bientôt,

 

 

 

0

You must be logged in to post a comment.